Forum des sites www.19mars2009.fr et www.1ermai2009.fr
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 QU EST CE QUE L O.T.A.N ET A QUOI CELA SERT?

Aller en bas 
AuteurMessage
gregoryleresistant



Messages : 9
Date d'inscription : 11/02/2009
Age : 34
Localisation : PARIS 17

MessageSujet: QU EST CE QUE L O.T.A.N ET A QUOI CELA SERT?   Ven 13 Mar - 1:43

e mercredi 11 mars 2009 à 17 heures, dans l'enceinte de l'Ecole
Militaire dans le 07 ème arrondissement de Paris, s'est tenu le
discours de Nicolas SARKOZY dans le cadre de la réintégration de la
France dans le Commandement de l'O.T.A.N... Aussi, une action a donc
été organisée par le Collectif Désobéissance Civile, nous avons envoyé
des avions en papiers dans l'enceinte de la Cour, et versé de l'eau
mélangé au sirop de grenadine pour représenter le sang...
En effet l'O.T.A.N a ainsi été créé il y a 60 ans, par les pays les
plus riches comme, en particulier les Etats- Unis et la France, qui
font partie de la construction de cette organisation.

1/ HISTORIQUE DE L O.T.A.N:

Organisation du Traité de l’Atlantique Nord - OTAN (NATO - North
Atlantic Treaty Organisation en anglais) est une organisation politico-
militaire créée à la suite de négociations entre les signataires du
traité de Bruxelles (la Belgique, la France, le Luxembourg, les Pays-
Bas et le Royaume-Uni), les États-Unis et le Canada ainsi que 5 autres
pays d’Europe occidentale invités à participer (le Danemark, l’Italie,
l’Islande, la Norvège et le Portugal), pour organiser la défense et la
sécurité de l’Europe face à l’Union soviétique après la Seconde Guerre
mondiale.

Le siège de l’OTAN se trouve depuis 1966 à Bruxelles et son
commandement militaire (SHAPE) à Mons (Belgique). Grâce à ses moyens
logistiques, l’OTAN a su, durant la Guerre froide, « garder les
Américains à l’intérieur, les Russes à l’extérieur et les Allemands
sous tutelle. »[1] comme le souhaitait son secrétaire général d’alors,
Hastings Lionel Ismay. Son rival côté soviétique fut le Pacte de
Varsovie.

2/ LES MISSIONS SELON LE TRAÎTE DE L ATLANTIQUE NORD (1949):

Avec ce traité, les Américains rompent avec leur tradition d’isolement
et entrent dans une alliance permanente avec le continent européen.
Les Européens ont tout fait pour amener les Américains à participer à
leur défense et, même si le traité les laisse libres en théorie, en
pratique, en cas d’attaque d’un des membres, les États-Unis n’auraient
pas d’autre solution que d’entrer en guerre.

L’OTAN veut une paix active, il encourage la coopération de ses
membres dans tous les domaines, économique, social, culturel et pas
seulement militaire (art. 2). Selon Saint-Laurent, « le but de
l’alliance nord-atlantique ne serait pas simplement négatif ; elle
créerait un contre-courant dynamique s’opposant au communisme. » On y
retrouve, dès le préambule, des idées de liberté, de démocratie et de
bien être.

Les Soviétiques s’opposent au traité, l’accusant d’être « un
instrument de l’impérialisme américain ». Le traité repose en effet
sur les principes que les Américains ont tentés d’imposer après la
guerre. Principe de libre échange économique issu de la conférence de
Bretton Woods (art. 2 sur la collaboration économique).

Le traité va finalement être l’élément qui va réellement souder le
bloc occidental derrière les États-Unis, installant peu à peu une
certaine hégémonie américaine. Sur demande des Américains, l’OTAN ne
vise pas un adversaire en particulier. Il n’a pas pour but de
provoquer les Soviétiques.

Conformément à la Charte des Nations unies, et notamment à l’article
51, les pays de l’alliance s’en remettent à la décision du Conseil de
sécurité (art. 5 et 7) lors de tout règlement de différend. Le traité
réaffirme sa subordination à l’ONU et le rôle important de celle-ci
dans les relations internationales (art. 1er).

3/ STRUCTURES DES COMMANDEMENTS POLITIQUES ET MILITAIRES:

a: Le Commandement Politique:
* Le Conseil de l’Atlantique Nord est l’organe principal de
décision. Composé de représentants permanents des États membres (ayant
rang d’ambassadeurs), il se réunit au moins une fois par semaine sous
la présidence du secrétaire général de l’OTAN. Il prend ses décisions
à l’unanimité. Les représentants permanents agissent sur instructions
de leur pays, et rendent compte aux autorités nationales des positions
des autres gouvernements.
* Plusieurs comités, créés par le Conseil, sont responsables de
domaines particuliers :
o Comité des plans de défense : planification de la défense
collective ;
o Groupe des plans nucléaires : questions politiques liées
aux forces nucléaires ;
o Comité militaire : recommande aux autorités politiques de
l’OTAN les mesures jugées nécessaires à la défense commune et établit
des directives sur les questions militaires ;
o Assemblée parlementaire de l’OTAN.
* Le Secrétariat international et l’état-major militaire
international apportent leur concours au Conseil et aux comités.

b: Le Commandement Militaire:
Auparavant, la structure de commandement militaire reposait sur une
division géographique : une pour l’Europe (Commandement allié pour
l’Europe), une pour l’Atlantique (Commandement allié pour
l’Atlantique) ; treize quartiers généraux étaient subordonnés à ces
commandements.

* Depuis 2003, toute la fonction opérationnelle est concentrée en
un seul commandement : le Commandement allié des opérations (Allied
Command for Operations - ACO), plus communément appelé Shape (Supreme
Headquarters Allied Powers in Europe, Quartiers généraux suprêmes
puissances alliées en Europe) basé à Mons, en Belgique et il n’y a
plus que six quartiers généraux subordonnés.

Le Commandement allié des opérations dirige : trois état-
majors interarmées basés à Brunssum (Pays-Bas), à Oeiras dans la
banlieue de Lisbonne (Portugal) et à Naples (Italie) et 6 états-majors
de composante (air, terre, mer) :

o états-majors air : Izmir (Turquie) et Ramstein
(Allemagne) ;
o états-majors terre : Heidelberg (Allemagne) et Madrid
(Espagne) ;
o états-majors mer : Northwood (Royaume-Uni) et Naples
(Italie).
* Quant au Commandement allié pour la transformation (ACT, Allied
Command for Transformation) basé à Norfolk (Virginie, États-Unis), il
a remplacé le Commandement Allié pour l’Atlantique et dirige les
efforts militaires visant à adapter les forces de l’Alliance à un
environnement en mutation rapide.

Les deux commandements ACO (alias Shape) et ACT sont tous deux
rattachés au Comité militaire (MC) de l’OTAN.

c: Le Rôle Complexe de la France:
La France, membre fondateur de l’OTAN, s’est retirée de la structure
militaire intégrée et de sa direction en 1966. C’était une décision du
général Charles de Gaulle qui souhaitait être vraiment indépendant des
États-Unis sur le plan militaire. Cette indépendance devait concerner
en particulier la force de frappe nucléaire dans le cadre de la
stratégie de la dissuasion du faible au fort. Le général de Gaulle se
méfiait beaucoup de l’atlantisme qu'il soupçonnait d’être une forme de
domination américaine.

Dans le cadre d’un conflit majeur contre le Pacte de Varsovie, la
République française serait restée un allié fidèle et maintient donc
régulièrement des exercices militaires coordonnés avec entre autres
ses forces françaises en Allemagne. À cette date, on peut donc dire
que la France n’est pas membre de l’OTAN, mais reste membre de
l’Alliance atlantique, ce qui n’a pas la même signification. Les
Américains ne peuvent donc pas agir sur les forces de l’armée
française.

La politique du président gaulliste Jacques Chirac modifie pourtant
cela en 1996, autorisant un représentant français au comité militaire
depuis 1996. C’est le début d’une évolution de la politique française
héritée du gaullisme. Le président Nicolas Sarkozy annonce en 2009 le
retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN.

Si le poids américain est considérable, l’OTAN reste une organisation
de démocraties qui agissent sur la base du consensus. (Jaap de Hoop
Scheffer, 2006)

Cette année étant le 60 ème anniversaire de la création de l'O.T.A.N,
un sommet aura lieu à Strasbourg du vendredi 03 au dimanche 05 avril
2009, des associations, collectifs et autres membres citoyens ont
aussi décidé d'organiser un Contre Sommet de l'O.T.A.N qui se
déroulera du 01 au 05 avril 2009 dans tout Strasbourg...
Il faut aussi savoir que le sommet du G20 se fait à Londres quelques
jours avant de venir sur Strasbourg...
Pour plus d'infos, voici deux sites suivants:
http://www.dissent.fr
http://www.désobéir.net
Il faut aussi savoir qu'un covoiturage est prévu dans toute la France
et que voici les coordonnées téléphoniques de la personne chez les
désobéissants qui s'en occupent:
06.65.35.81.93
Sinon pour le reste, faisant aussi partie des membres organisateurs,
voici mes coordonnées mails et téléphoniques:
gregory.pasquei...@yahoo.com
06.31.13.04.95 (joignable 24h/24 et 7j/7)

Grégory
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.19mars2009.fr
 
QU EST CE QUE L O.T.A.N ET A QUOI CELA SERT?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
19mars2009, 1ermai2009 -forum :: Discussion générale :: Ce qui ne va pas ailleurs dans le forum (propositions d'autres sujets, coups de gueules etc)-
Sauter vers: